Formation LMD

Master Science politique parcours Transformations socio-environnementales

Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Type de diplôme :
Master
Durée des études :
2 ans
Année post-bac de sortie :
Bac + 5
Niveau de sortie :
Niveau I
Lieu(x) de formation :
Campus de Fontainebleau
Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue

Domaine : Droit - Economie - Gestion
Mention : Science politique
UFR/Institut : UPEC - Ecole internationale d'études politiques

Capacité d'accueil

30 étudiants en M1 et 30 étudiants en M2

Objectifs

Les transformations socio-environnementales représentent un enjeu politique majeur. Pour les appréhender, le Master Science Politique, parcours Transformations socio-environnementales, diplôme délivré en deux ans, se construit sur une interdisciplinarité forte, en sciences humaines et sociales et en sciences de l’environnement. Il s’agit de former les actrices et acteurs de ces transformations qui, d’une part, doivent être capables de mesurer l’importance de la conjonction des dimensions sociales, économiques, éthiques et politiques impliquées dans les solutions proposées aux problèmes environnementaux et d’autre part doivent avoir une compréhension fine des enjeux scientifiques du changement climatique, des pollutions, de la biodiversité et de leurs interactions. Cette interdisciplinarité forte permet de cultiver chez les étudiantes et les étudiants la capacité de concevoir de nouveaux outils qui tiennent compte de ces différents enjeux sociaux et scientifiques. Il s’agit d’une formation mixte offrant la possibilité d’effectuer jusqu’à trois stages ou de réaliser un mémoire de recherche en préparation d’un doctorat.

Les + de la formation

La pédagogie est fondée sur : 

- l'alternance entre périodes de présence à l'université (cours, travaux dirigés) et stages sur le terrain
- L'association enseignements disciplinaires et pluridisciplinaires en science politique, sociologie, économie, communication et droit mais aussi des sciences de l'environnement
- L'association de différentes méthodes pédagogiques. L'enseignement classique en cours magistral, les séminaires, l'apprentissage collectif mais aussi une pédagogie innovante qui associe l'enseignement des sciences politiques à d'autres savoirs scientifiques et experts grâce à l'analyse et la pratique de la controverse et de la délibération sur le modèle des conventions citoyennes.

Poursuites d'études

La poursuite d’étude en doctorat est aussi un débouché du master. Le parcours est en effet conçu avec un fort lien formation-recherche. La formation par la recherche et à la recherche commence dès le M1 grâce à une approche pédagogique largement basée sur le format séminaire. En M2 un module d’enseignement est dédié aux méthodologies de la recherche grâce à un partenariat étroit avec deux laboratoires en sciences sociales.

Débouchés professionnels

L’objectif est de former les futurs cadres du privé et du public qui auront en charge la conception et la mise en œuvre de démarches de développement durable dans les entreprises et les institutions publiques, qui intègreront des organismes de gestion des ressources et milieux naturels, qui seront en charge de la démocratie locale, des démarches de concertation dans une collectivité, une institution publique ou une structure de conseil aux collectivités ou qui intègreront des bureaux d'études accompagnant les entreprises et les territoires dans la réduction de leur impact environnemental. L’insertion professionnelle est préparée grâce à l’intervention de professionnels et la possibilité d’effectuer jusqu’à 3 stages dont un stage de 6 mois dès le M1.

Environnement de recherche

Le master Science Politique parcours Transformations socio-environnementales bénéficie de la collaboration de chercheurs de plusieurs laboratoires de recherche de l’UPEC qui travaillent sur les différentes dimensions de ces transformations. Le Laboratoire Interdisciplinaire d’Etude du Politique – Hanna Arendt (LIPHA Paris-Est), le Laboratoire Lettres Idées Savoir (LIS), AlgoPo le Living Lab et les laboratoires de la Maison des Sciences de L’environnement. Les étudiantes et étudiants de master 2 sont fortement incités à assister aux séminaires et journées d'études de ces laboratoires et participent à divers évènements organisés avec leur collaboration (convention citoyenne étudiante, journées scientifiques de l’environnement…).

Organisation de la formation

En M1, la période d'enseignement est suivie d'un stage obligatoire de 4 à 6 mois au second semestre.
En M2, un premier stage de 2 à 3 mois puis un stage de fin d'études de 5 mois obligatoires encadrent la période consacrée à l'enseignement académique.
Pour les étudiants qui choisissent de suivre le séminaire de recherche en M2 le premier stage est remplacé par la rédaction d'un mémoire de recherche.


 

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3

Modalités d'admission en formation initiale

Les candidates et candidats doivent être titulaires d’une Licence en sciences sociales ou humanités : science politique, économie, gestion, sociologie, histoire, philosophie... Les modalités d’admissions en formation initiale passent par la Plateforme e-candidat.

Partenariats

Des partenariats sont en cours d’établissement avec l’Université de Laval et l’Université de Sherbrooke au Canada pour des échanges d’étudiantes et étudiants et de personnel enseignant, alors que le master bénéficie déjà de la collaboration d’institutions comme l’Agence de la transition écologique (Ademe) et de sociétés de conseil spécialisées dans les transformations environnementales comme EcoAct.

Responsable(s)

Responsables pédagogiques : 
Mme Sylvie Thoron sylvie.thoron@u-pec.fr


Scolarité 

Accueil licences et masters
Bâtiment T - Niveau dalle - Bureau 032
Campus Centre de Créteil
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil cedex
01 45 17 18 88
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h